Bienvenue sur le site officiel de la mairie de Bois-Himont
Bienvenue sur le site officiel
Depuis le début des années 80, on estime que plus de la moitié des oiseaux ont disparu de nos jardins. La première cause de disparition des espèces est le manque d’habitat. Les oiseaux ont de plus en plus de mal à trouver des lieux propices à la nidification (arbres creux, haies, etc.). Installer un nichoir dans son jardin peut contribuer à atténuer ce problème et aider les oiseaux, cela peut aussi leur servir de refuge pour affronter les dures journées d’hiver. Comment le construire ? Quand l’installer ? À quel endroit le placer dans son jardin ? Vous obtiendrez toutes les réponses à vos questions, et de plus, vous repartirez avec le nichoir que vous aurez fabriqué.

Reconnais et construis un nichoir aux oiseaux

Les oiseaux disparaissent des campagnes comme des villes. Quel dommage, car leurs chants sont si jolis ! Et tu peux aussi compter sur eux pour dévorer les insectes qui piquent ou croquent. Mais… pour qu’ils restent auprès de nous, il ne faut utiliser ni insecticides, ni pesticides, car s’il n’y a plus d’insectes, ni de végétaux à manger, ils n’ont plus rien à se mettre dans le bec ! Les oiseaux n’ont en effet plus assez à manger et plus d’endroits où se loger dans les villes, mais aussi dans les campagnes. 

 

Quel nichoir ?

Pour les merles ou les rouges-gorges, les nichoirs doivent posséder une large ouverture sur le monde et être assez grands.
Pour les mésanges ou les moineaux, une maisonnette bien fermée avec un petit trou (3,5 cm de diamètre) leur permet de se sentir en sécurité et d’y élever leurs oisillons.

Est-ce que tu reconnais les oiseaux ? Donc avant de te lancer, pense à regarder ceux qui sont autour de chez toi. 

 

 

Reconnais les oiseaux

La mésange bleue :

Ventre jaune, dos et ailes bleues, joues et front blanc. Elle mange : les insectes et leurs larves, araignées, pucerons, chenilles, mollusques et lombrics, mais aussi les graines, graisses, bourgeons et baies. Elle adore les boules de graisse.

 

Le chardonneret élégant :

Queue noire tachée de blanc, ailes noires rayées d’une bande jaune, face toute rouge (sauf le tour des yeux noirs). Il mange des graines, mais n’aime pas la graisse.

 

Le moineau :

Bec de forme conique, plumage, de couleur brun clair, sorte de calotte grise sur la tête, joues de couleur plus claire, deux petits yeux ronds et très sombres. Il mange de tout.

 

La mésange à longue queue :

Tête et ventre blancs, grande queue. Comme la mésange bleue, cette boule de plume mange : les insectes et leurs larves, araignées, pucerons, chenilles, mollusques et lombrics, mais aussi les graines, gragraisses, bourgeons et baies et adore les boules de graisse.

 

Le rouge-gorge

Cou et poitrine rouges, dessus du corps brun olive. Il cherche souvent sa nourriture par terre. Il mange des insectes, des fruits, des araignées et des vers.

 

Le merle :

Corps tout noir, bec jaune chez le mâle, plumage et bec brun chez la femelle. Comme le rouge-gorge, il mange des insectes, des araignées, des fruits et des vers.

 

Construis un nichoir

Peut-être auras-tu besoin de l’aide d’un adulte si tu veux le construire complètement. Il est important de choisir un bois suffisamment épais (1,8 cm). Le nichoir doit être en bois non traité et non raboté pour que les oiseaux puissent en sortir facilement en s’accrochant aux rugosités du bois. Ne le peins pas, ne le vernis pas. Si tu as envie de le décorer, fixe des écorces dessus avec de petits clous.

 

 

ico file nichoir-mesange.pdf (pdf - 859.35ko)

 
 

ico file nichoir-rouge-gorge.pdf (pdf - 805.72ko)